11

Huile de cynorrhodons

Les cynorrodons, fruits des églantiers, ont des vertus merveilleuses dont il serait dommage de se passer… Ils sont notamment très riches en vitamine C ainsi qu’en vitamine A (très bon pour la peau) et en antioxydants. J’avais testé il y a quelques années la confiture de cynorrhodons que j’avais trouvé bonne mais vraiment fastidieuse à faire… Cette fois, je me suis lancée dans la confection d’une huile pour le corps à utiliser pour raffermir la peau, gommer les cicatrices (vergetures, etc), régénérer l’épiderme lors de léger traumas (bleus, coups, etc) ou pour hydrater tout simplement.

La première étape est de trouver un coin où faire la cueillette… Faites bien attention à ce que l’endroit ne soit pas traité ou pollué car cela nuirait à la qualité de l’huile.

cyn2

cyn3

cyn

Une fois la cueillette réalisée, laver les cynorrhodons puis enlever la queue et la tête. Après, vous pouvez les passer un peu au blender (juste quelques coups) pour faire ressortir les graines.

cyn

cyn4

Entre temps, stériliser des bocaux et les remplir à moitié avec les cynorrhodons. Couvrir d’huile. Ici j’ai utilisé de l’huile d’olive, vous pouvez très bien en prendre une autre suivant votre type de peau (huile d’amande douce, etc).

cyn5

Il faut laisser infuser pendant environ trois semaines dans un endroit plutôt sombre et remuer le bocal une fois par jour durant ce temps. Puis filtrer avec un tissu qui ne laissera pas passer les poils irritants. Votre huile est prête ! Vous pouvez l’utiliser telle quelle ou comme base pour faire d’autre cosmétiques (crème, baume, etc).

cyn6

Enjoy ! 🙂

Publicités
2

Huile de Millepertuis

millepertuis

Connaissez-vous le millepertuis ? Cela fait plusieurs années que je fais de l’huile avec les fleurs… C’est très facile, il suffit de remplir un bocal de fleurs (à cueillir dans un endroit où vous êtes sûrs qu’il n’est pas pollué), de couvrir avec de l’huile d’olive vierge première pression à froid et de le laisser au soleil pendant trois semaines en l’agitant de temps à autre. L’huile prend une belle teinte rouge. Ensuite il faut le filtrer et le conserver au frais et à l’abri de la lumière.

millepertuis2

L’huile le premier jour…

C’est une huile qui a de remarquables propriétés anti-inflammatoire. J’en applique sur les coups de soleil (par contre attention à ne pas aller au soleil après application car elle est photosensible) et les brûlures. Cela fonctionne également pour les douleurs rhumatismales, les tendinites, l’arthrite… Elle peut aussi s’utiliser en interne mais je n’ai jamais essayé. Dans mon livre « Remèdes maison » de Marie-France Muller elle l’utilise par cuillerée deux à quatre fois par jour (adultes et enfants) pour ces indications : colite, gastrite, bronchite, sinusite, gingivite, brûlure, hémorroïdes, etc.

millepertuis3

Après deux semaines, l’huile est bien rouge…

Bref, c’est une huile intéressante à rajouter à sa trousse à pharmacie !