9

Teinture végétale aux racines de rhubarbe…

Tentée depuis longtemps par la teinture végétale, j’ai enfin osée me lancer cette semaine… Un peu de laine que ma maman m’a ramenée d’Ariège, quelques racines de rhubarbe de mon jardin et c’est parti…

Récolte des racines… Elles sont tout de suite lavées et recouvertes d’eau bouillante… Je les ai laissé macérer dans l’eau quelques jours avant de les utiliser…

racines

En attendant les pelotes sont remises en écheveaux…

laine

Trempage de la laine dans de l’eau avant le bain de teinture… L’avantage de la teinture avec les racines de rhubarbe est que la laine n’a pas besoin d’être mordancée avant, ce qui facilite grandement la tâche (et fait gagner du temps)…

teinture

Le bain de teinture après avoir filtré les résidus de racines…

teinture2

La laine est mise dans le bain de teinture… Il est chauffé pendant 45 minutes en maintenant la température à environ 80°…

teinture3

Après le bain principal, j’ai laissé refroidir une nuit et le lendemain j’ai fait deux post-bains pour essayer… La couleur après le premier bain était jaune, après un post bain avec 2% de sulfate de fer, l’un des écheveaux est devenu vert et l’autre orange avec un bain alcalin d’une cuillère à soupe de soude (trempage à froid d’une heure environ chacun).

Après rinçage et lavage avec un détergent doux, voilà le résultat (les écheveaux sont encore mouillés) :

teinture4

teinture5

 Et après séchage dehors, voilà les couleurs définitives :

 laine

laine2

Je dois dire que cette première expérience m’a énormément plu et je n’ai qu’une envie, recommencer ! J’aimerais essayer aussi sur du tissu mais je me laisse ça pour plus tard, les fibres végétales étant plus difficiles à teindre… A suivre donc… 🙂

Publicités
2

Robe violette…

Un peu de couture-teinture en cette fin de semaine, une petite robe en chanvre et coton molletonnée pour ma puce…

robe4

robe

robe2

Bon week-end à tous ! 🙂

5

Sarouel et teinture…

Des journées toujours bien remplies par ici… Quelques commandes à faire, des enfants à occuper et puis une garde-robe à coudre pour ma puce… J’ai pour habitude d’acheter les vêtements pour les enfants sur les vide-greniers, en général, je trouve toujours mon bonheur, pour trois fois rien… Mais cette année, je ne sais pas pourquoi, je n’ai pratiquement pas été et je me retrouve donc un peu juste pour les vêtements d’automne-hiver de ma puce… Voilà une bonne excuse pour faire tourner ma machine et lui coudre quelques petites choses sympathiques… J’ai commencé par ce sarouel, cousu dans un tissu en chanvre couleur naturel que j’ai ensuite teint à la main. Je dois dire que je suis contente du résultat, cela m’ouvre de nouvelles possibilités (j’aime le violet, le vert et le turquoise mais pas que ! 😉 ). Et j’ai adoré le processus, je me sentais comme une chimiste dans son laboratoire à jouer avec les couleurs… Voilà le résultat :

teinture5

teinture4

teinture2

Version courte, c’est chouette aussi…

teinture6

teinture7

teinture9

teinture10

teinture11

Je pensais faire une mini collection de sarouels pour enfants avec des teintures naturelles, qu’en pensez-vous ?

Je vous souhaite un bon week-end, de notre côté, nous allons fêter l’automne et les moissons avec des amis, je me réjouis à cette perspective !

A bientôt…